Archives mensuelles : mars 2016

Enchères : Un diamant bleu rare pourrait battre des records

Dediamant bleu de Beers Millennium Jewel 4

©Sotheby’s, De Beers Millennium Jewel 4

Le 5 avril 2016, un diamant rare de couleur bleu de 10.10 carats sera mis aux enchères par Sotheby’s à Hong Kong. Il pourrait établir un nouveau record en Asie en dépassant la barre des 30.6 millions de dollars, adjugé à un diamant blanc de 118 carats en 2013. D’après Sotheby’s, ce somptueux diamant bleu, issu de la mine de Cullinan en Afrique du Sud, « sans défaut à l’intérieur » est le plus gros diamant bleu de forme ovale jamais mis aux enchères.

Les diamants bleus sont rarissimes. En effet, il n’existerait pas plus d’une dizaine de diamants bleus de couleur « fancy vivid » de plus de 10 carats d’après Quek Chin Yeow, vice-président pour l’Asie de Sotheby’s. En effet, les diamants de couleur bleue sont très rares et de ce fait très chers. Ils existent dans une variété de couleurs, du bleu gris au bleu vert. Les diamants de couleur foncée restent les plus chers. Leur couleur bleue naturelle provient de la présence de bore. Ils sont extraits principalement des mines : Argyle en Australie, Cullinan en Afrique du Sud et Golconda en Inde.

Malgré les ralentissements économiques, la mise aux enchères de diamants rares suscitent toujours un fort intérêt. En effet, de nombreuses personnes sont friandes de ces pièces exceptionnelles. La plupart du temps, ces diamants rares sont achetés pour l’investissement.

Si vous souhaitez découvrir nos somptueux diamants de couleur, n’hésitez pas à prendre rendez-vous. Avant de vous recevoir dans nos bureaux de Paris ou d’Anvers, nous vous demanderons de nous indiquer l’intensité de couleur que vous souhaitez parmi Light/ Fancy/ Fancy Intense/ Fancy Vivid afin de vous présenter uniquement les pierres qui correspondent à vos critères.

échelle de couleurs du diamant bleu

Source : Le Parisien, Enchères: un rare diamant bleu pourrait battre des records à Hong Kong, Mars 2016

Un diamant rarissime : Le diamant rouge

Les diamants existent dans une multitude de couleurs. Les diamants naturels de couleur fantaisie sont extrêmement rares, et plus particulièrement le diamant rouge. Les diamants rouges proviennent principalement de la mine de diamants d’Argyle en Australie et des bords de la rivière Abzetezinho au Brésil ; et plus rarement d’Afrique (Tanzanie) et de Russie. Ils sont si rares qu’il existe seulement vingt à trente vrais diamants rouges référencés, qui ne dépassent guère le demi carat en taille.

un diamant rouge

Origine de la couleur rouge

Les diamants rouges sont formés uniquement à partir de carbone, au même titre que les diamants incolores. La couleur rouge du diamant provient d’une déformation rare au sein de sa structure atomique. On parle également de « déformation plastique ».
Les diamants naturels rouges sont classés en fonction de l’intensité de leur couleur. Ils vont du rose foncé au rouge violacé. Plus la teinte est foncée, plus grande est la valeur du diamant.

A savoir : Les diamants dont la couleur rouge est intense sont extrêmement rares, particulièrement ceux ayant des reflets violets.

Une valeur inestimable

Les diamants rouges sont extrèmement rares. De ce fait, l’offre étant très limitée, la valeur de ces diamants augmente considérablement. Ces diamants sont très recherchés. Le prix des diamants rouges devrait fortement augmenter voir doubler dans les années à venir. A l’heure actuelle, le prix d’un diamant rouge naturel de type fantaisie commence rarement en dessous de $100.000 pour les gemmes dépassant à peine les 0.20 carats.

Les diamants rouges célèbres

The Moussaieff Red

le diamant Moussaieff Red
Le diamant brut de 13.9 carats a été découvert dans les années 1990 par un fermier dans la rivière Abzetezinho, au Brésil. Ce diamant a été ensuite taillé pour donner un diamant rouge fantaisie de 5.11 carats de taille triangulaire, sans défaut interne (IF). En 2001, l’entreprise Moussaieff Jewellers Ltd. a acquis ce diamant pour la somme de 8 millions de dollars. De nos jours, il est considéré comme étant le plus gros diamant rouge dans le monde.

The Hancock Red

le diamant Hancock Red
Ce diamant de 0.95 carats, de taille brillant, originaire du Brésil, est un des diamants rouges les plus célèbres dans le monde, de part sa couleur rouge violacée. En effet, l’intensité de la couleur de ce diamant rouge est extrêmement rare, ce qui fait de cette pierre, une gemme extraordinaire. Son nom tire son origine du célèbre collectionneur de diamants de couleur, Mr. Warren Hancock qui avait acheté le diamant en 1956 pour la « modique » somme de $13.500. Il a été mis en vente et acheté en 1987 chez Christie’s à New York pour la somme de $880.000, ce qui fait de lui le diamant le plus cher de son temps.

The De Young Red

le diamant De Young Red
Ce diamant rouge de 5.03 carats a été découvert en 1927 en Afrique du Sud. Ce diamant de taille brillant possède une couleur rouge intense avec des éclats bruns lui donnant ainsi l’aspect d’un rouge grenat. A sa première mise aux enchères, le diamant rouge a été vendu à tort en tant que rouge grenat. Il est actuellement exposé au Musée Smithsonian à Washington D.C. Il est de nos jours le troisième plus gros diamant rouge dans le monde, après The Moussaieff Red (5.11 carats) et The Kazanjian Red Diamond (5.05 carats).

Source : Red Diamonds – The rarest of them all, Cape Town Diamond Museum

Vous trouverez ci-dessous, le classement des diamants, du plus rare au moins rare :
classement des diamants, du plus rare au moins rare

Investir dans le diamant pour sécuriser son épargne

Une nouvelle directive pour 2016 : la BRRD

Depuis le début de l’année 2016, une nouvelle directive Européenne : la « Directive sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances », autrement appelée BRRD, a été votée et est entrée en application dans de nombreux pays Européens dont la France. Elle a pour but de permettre aux banques de monopoliser les « gros dépôts » en cas de défaillance de celles-ci.

Qu’est-ce que la BRRD ?

Cette directive a été promulguée en vue de sécuriser les banques. Autrefois, les banques bénéficiaient de l’aide financière des Etats et des contribuables. Dorénavant, en cas de faillite, elles ont le droit de se servir dans les épargnes de leurs clients. Seront mobilisés en premier lieu, leurs actionnaires, puis les détenteurs d’obligations et enfin, leurs clients ; à savoir, les entreprises et les particuliers.

Les personnes concernées par cette nouvelle directive seront celles qui possèdent un solde minimum de 100 000 euros. Ainsi, une personne ayant sur son compte épargne 150 000 euros se verrait ponctionner la somme de 50 000 euros dans le cas d’une éventuelle défaillance de sa banque.

La BRRD entend viser l’épargne populaire, ce qui effraie de nombreux épargnants !

coffre fort

Cette nouvelle directive est déjà en application dans de nombreux pays Européens comme la France, la Belgique, l’Italie, le Portugal…

Elle avait déjà montré l’exemple à Chypre, il y a près de 3 ans, lors de l’éclatement de la crise grecque en 2013.

Source : Sébastien BURON, Le jour où on mettra la main sur vos économies, Trend magazines, 4 février 2016

Le diamant d’investissement : un moyen de sécuriser son épargne

La mise en application de cette nouvelle réforme en Europe, fait du diamant d’investissement un moyen réel de protéger son épargne.

Diamant-Gems reste à votre disposition pour vous recevoir dans ses bureaux afin d’étudier votre projet d’investissement, contactez-nous.