Embargo sur les diamants de sang

Les Diamants de Sang : Anvers est contre tous

Le secteur du diamant à Anvers intensifie ses efforts pour lutter contre les diamants de sang ou les diamants de guerre. En effet, l’industrie du diamant d’Anvers, représentée par le Centre Mondial du Diamant d’Anvers (CMDA), intensifie ses efforts pour lutter contre les diamants de conflit. Cette vigilance et ces contrôles accrus ont déjà permis l’interception d’un lot de diamants probablement en provenance de République Centrafricaine et par conséquent associé aux diamants de sang.

Certification du Processus de Kimberley

En Juin 2013, le système de certification du Processus de Kimberley a en effet interdit l’exportation de diamants bruts en provenance de la RCA. De ce fait, les importations de diamants bruts en provenance de ce pays sont soumises à des réglementations strictes et doivent être accompagnées d’un certificat reconnu par le Processus de Kimberley. Si les diamants bruts ne répondent pas à ces critères, ils ne seront pas autorisés à entrer sur le marché diamantaire anversois et seront confisqués.

lot de diamants bruts

Ainsi, chaque expédition suspecte est soigneusement contrôlée et analysée. Les colis sont décortiqués et comparés aux « empreintes » de production de l’exploitation minière des zones de conflits. Ces diamants sont analysés selon plusieurs caractéristiques qui sont leur couleur, leur taille afin de les comparer aux caractéristiques typiques que présentent les diamants en provenance de RCA.

Anvers se dresse contre les diamants de sang

Ces contrôles stricts témoignent de la volonté d’Anvers de s’assurer de la provenance des diamants bruts sur son marché et d’y empêcher l’introduction des diamants de sang comme c’est le cas dans d’autres pays. En effet, des contrôles insuffisants sont souvent la cause de l’entrée illégale de diamants de sang sur le marché du diamant.
lot de diamants polis
Enfin, cette récente découverte d’une cargaison suspecte de diamants bruts probablement en provenance de RCA a déclenché la sonnette d’alarme. C’est pourquoi le Congrès Diamantaire Mondial qui a lieu chaque année appelle à la plus grande vigilance et à mettre en œuvre les mêmes contrôles stricts imposés par le Processus de Kimberley auprès des autres centres diamantaires. Le Système de Certification du Processus de Kimberley ne pourra être réellement efficace que lorsque tous les participants auront pris les mesures nécessaires pour lutter contre les diamants de sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *