Les Autres Pierres Précieuses

Des pierres précieuses à la valeur sous-estimée

Après nos différents articles consacrés aux diamants, faisons maintenant une petite parenthèse sur les autres pierres précieuses telles que le rubis, le saphir ou encore l’émeraude. Si ces pierres ne sont pas autant prisées que les diamants, elles n’en sont pas pour autant moins précieuses et sont donc considérées comme des pierres gemmes.

Le rubis

En effet, le rubis, de la famille minérale des corindons comme le saphir, doit sa couleur rouge à la présence d’oxyde de chrome lors de sa formation. Sa valeur, comme celle du diamant, dépend de plusieurs caractéristiques qui sont : sa taille (ou son poids), sa couleur, sa pureté et sa coupe. La présence d’inclusions dans le rubis influe également sur sa valeur puisque tous les rubis sans exception présentent plus ou moins d’inclusions. Un rubis présentant de faibles inclusions aura une valeur plus importante que les autres. De ce fait, le rubis est une des pierres précieuses pouvant atteindre des sommes tout autant importantes que celle des diamants. Les principaux pays producteurs de rubis sont en Afrique, en Asie, aux Etats-Unis et les plus gros gisements de rubis se situent en Birmanie, au Sri Lanka et en Thaïlande.

le saphir

De même, le saphir, également de la famille des corindons, doit sa couleur bleue à la présence de fer et de titane lors de sa formation. Si la couleur rouge fait du corindon un rubis, les autres couleurs telles que le bleu, le jaune, l’orange, le rose sont associées au saphir. En effet, les saphirs d’une autre couleur que le bleu sont des saphirs dits « fantaisies », tout comme les diamants de couleurs comparés aux diamants incolores. La valeur du saphir, comme celle du diamant et du rubis, se détermine par sa taille, sa couleur, sa pureté, sa coupe et la présence d’inclusions dans la pierre. Les saphirs ne présenteront pas la même teinte bleue en fonction des différents lieux de production. Ainsi, les saphirs en provenance de Birmanie sont réputés pour tirer sur le noir, tandis que les saphirs du Cachemire présentent des teintes de violet. Actuellement, le Sri Lanka et la Thaïlande sont devenus les pays producteurs de saphirs référents où l’on retrouve également les principaux gisements.

L’émeraude

Enfin, l’émeraude, la plus fragile des pierres précieuses, appartient à la famille des béryls et doit sa couleur verte à la présence de chrome (comme le rubis), de fer (comme le saphir) et de vanadium lors de sa formation. Si les inclusions influent plus ou moins négativement sur les autres pierres précieuses, elles renforcent le côté authentique de l’émeraude qui, du fait de sa fragilité, est traitée dès lors qu’elle est extraite de la mine avec des huiles et des résines pour palier son côté friable. De ce fait, la fragilité de l’émeraude rend sa taille extrêmement délicate et lui vaut de garder une forme souvent octogonale. Longtemps issues des pays de production en Amérique du Sud et en Europe, les émeraudes sont aujourd’hui produites essentiellement en Colombie et au Brésil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *