L’Evolution de la Taille d’un Diamant

1966 : Une date clef dans l’évolution des techniques de taille

Si vous possédez un diamant dont vous avez hérité, autrement dit une pierre de famille, il est fort probable que ce diamant présente une taille ancienne. En effet, les techniques et le processus de taille d’un diamant ont évolué avec le temps et se sont modernisés, notamment depuis 1966. Cette année a été marquée par le passage de la taille ancienne à la taille moderne d’un diamant, spécifiée et normée par le lapidaire Tillander. Un lapidaire désigne une technique ou un métier qui se réfère à la taille des pierres, précieuses ou non.

ancien diamant sur bague

Du Moyen-âge au XXe siècle, des usages bien différents

Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Au Moyen-âge, les diamants étaient considérés comme des pierres précieuses munies de pouvoirs magiques. Ils n’étaient donc pas ou très peu taillés, uniquement dans le but de conserver le caractère exceptionnel de la pierre. Ces diamants n’étaient donc pas façonnés mais seulement « aplanis » pour lisser les côtés irréguliers des diamants qui seront ensuite clivés. Dès le XVIIème siècle, les lapidaires donnent naissance aux tailles fantaisies : coussin et marquise notamment, très appréciée de la Cour. Ce n’est qu’au début du XXème siècle et précisément en 1919 qu’apparaît la première taille ronde à 58 facettes d’un diamant, réalisée par Tolkowsky.

diamant et bague du moyen age

Taille ancienne, taille moderne : les différences

La principale différence entre la taille ancienne et la taille moderne réside dans les proportions et l’éclat des diamants. En effet, les techniques ayant évolué, les diamants de taille moderne seront presque parfaits au niveau des proportions et des facettes, ce qui les rendront davantage étincelants que les diamants de taille ancienne dont les finissions étaient plus approximatives.

Devez-vous alors faire retailler une pierre de famille ? Il est avant tout conseillé de la faire évaluer et expertiser par un diamantaire expert afin d’en déterminer la valeur et d’établir un certificat attestant de ses caractéristiques. Il est déconseillé de retailler un diamant de taille ancienne entièrement puisqu’il perdrait en poids et donc en valeur. En revanche, il est possible d’en améliorer l’éclat notamment par la retaille des facettes et par la correction des imperfections de la pierre ayant été portée et donc d’une certaine manière usée par le temps.

diamant moderne sur bague

Enfin, il est également possible de dessertir le diamant de taille ancienne s’il fait parti d’un bijou dans le but de revendre la pierre ou bien de moderniser le bijou de famille en question par le sertissage de nouvelles pierres précieuses telles que les rubis ou les saphirs qui viendraient améliorer la couleur de votre diamant, le rendant plus blanc. En revanche il est fortement déconseillé de sertir des diamants de taille moderne aux côtés de votre diamant de taille ancienne qui paraîtrait alors grossier et peu brillant.

Si nous avons pu répondre à vos interrogations et que vous souhaitez des conseils plus précis n’hésitez pas à venir rencontrer nos diamantaires et gemmologues experts qui vous guideront lors de l’expertise ou de la retaille de votre diamant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Required fields are marked *